Actualités Gourcy

  

RAPPORT D’ACTIVITE DU MOIS D’AVRIL 2019 

 

Le bureau exécutif du comité communal de jumelage de Gourcy s’est réuni en rencontre ordinaire la samedi 27 avril à Gourcy. L’ordre du jour a porté essentiellement sur quatre points à savoir, (01) le bilan de l’assemblée générale tenue le 16 mars dernier, (02) les projets en cours de réalisation, (03) les projets à venir et (04) les divers.  

 

  1. 1.    Bilan de l’assemblée générale 

En rappel, l’assemblée générale ordinaire de l’année 2019 a eu lieu le samedi 16 mars. A l’ordre du jour de cette rencontre statutaire figuraient l’adoption des rapports et bilans d’exécution physique et financière de l’année 2018, la présentation de l’état d’exécution du plan d’actions 2018-2020 du CCJG et l’adoption du programme d’activités 2019. 

A l’issu des travaux, les participants ont exprimé leur entière satisfaction quant à la clarté et à la sincérité des documents qui ont été présentés. Ils ont en outre exhorté le bureau exécutif à poursuivre la mise en œuvre du plan d’actions et à mettre l’accent sur la formation et la sensibilisation des bénéficiaires quant à l’entretien des ouvrages qui sont mis à leur disposition. A cette occasion, les représentants de la mairie et des organisations de la société civile ont appelé à la dynamisation des comités de gestion de l’eau dans les villages pour assurer l’entretien des puits et de forages. Ils n’ont pas manqué de réitérer leur gratitude à l’endroit de tous les amis d’Olonne-sur-Mer et de saluer l’ensemble des acteurs pour l’organisation réussie du séjour de la délégation d’Olonne à Gourcy en décembre 2018. 

 

  1. 2.       Les projets en cours de réalisation 

La période actuelle est plus ou moins relaxe au niveau du comité de jumelage. Seulement trois dossiers ont été connus par le jumelage depuis le début de l’année. Il s’agit d’abord du dossier d’acquisition de matériels et équipements au profit du CREN qui a été entièrement confié aux responsables du CMA. Pour ce dossier, il faut noter qui Dr Jonas BADO a confirmé que toutes les acquisitions ont été faites. Il est prévu un démarrage des activités du CREN le 05 mai 2019. Une délégation du comité devra se rendre dans les prochains jours au CMA pour constater les achats et vérifier les factures. 

Ensuite, il y a le projet de réhabilitation de la maison de la femme dont le lancement des travaux est intervenu le 15 mars. Le délai d’exécution était de 45 jours.  Pour ce dossier également, la réception provisoire des travaux est intervenue le samedi 27 avril. Elle a connu la participation de la mairie de Gourcy, de la coordination provinciale des femmes du Zondoma, de la coordination communale des femmes de Gourcy, de l’entreprise chargé des travaux, du bureau de maitrise d’ouvrage délégué et naturellement du comité de jumelage. La sous-commission chargée de la réception technique a approuvé la conformité des travaux réalisés avec ce qui était prévu dans le devis initial. Seulement, le raccordement d’eau n’était pas fait parce que cela ne figurait pas dans le dossier technique. Le comité a donc jugé nécessaire que l’entrepreneur fasse le raccordement en travaux supplémentaires. 

Enfin, le comité de jumelage connait présentement un projet de réalisation d’un puits à grand diamètre, entièrement financé par l’ASMBF. Ce projet est en cours de démarrage dans le village de Kasseba Samo à l’ouest de la ville de Gourcy. Les rencontres d’échanges avec les bénéficiaires, ainsi que la détection du point d’eau ont été faites. Il sera bientôt procédé au démarrage des travaux à proprement parler. 

 

  1. 3.    Les projets à venir 

Pour les projets à venir, le président Soumaïla a partagé avec ses collaborateurs, le contenu du e-mail qu’il reçut du président Jean-Luc, relatif aux PROJETS EDUCATION / DEMANDE DEVIS 2019. Selon la correspondance, il s’agit d’un document réalisé après réflexion et échanges lors de la réunion de la commission « Éducation » et revu en séance plénière du comité de jumelage le 01/04/2019. 

Pour le lycée provincial du Zondoma, on retient l’alimentation en eau pour les lycéens, l’acquisition de matériel informatique et l’acquisition de mobilier scolaire. Le bureau du comité a instruit le trésorier et le chargé du suivi des projets à trouver un devis estimatif pour la fourniture des tables-bancs. Pour les deux premiers projets (eau et matériel informatique), les devis avaient déjà été envoyés à Olonne. 

Concernant le lycée municipal de Gourcy, c’est aussi l’alimentation en eau à travers un mini château alimenté par une pompe solaire et le projet de construction de la salle des professeurs. Les estimations sont déjà faites pour ce qui concerne l’équipement du forage du lycée en pompe solaire. Il va donc rester les raccordements jusqu’aux toilettes à travers des rampes, mais cela nécessite un déplacement de l’entreprise sur le site. 

Nous avons retrouvé le fond du dossier de construction de la salle des professeurs. Un devis avait été fait en 2016 pour un montant d’environ quatorze millions. Le bureau a jugé ce montant un peu excessif et a suggéré de faire jouer la concurrence afin d’obtenir une meilleure offre. Il sera donc procédé à des demandes de propositions au moment venu. 

Pour le lycée de Niésséga, il s’agissait de demander un devis et de faire un appel d’offre pour la construction de trois salles de classes. Pour ce faire, nous avions déjà envoyé le devis standard du ministère en charge de l’éducation nationale pour la construction des salles de classe. Ce devis donne un montant maximal à ne pas dépasser. Nous attendons le quitus du bureau d’Olonne pour lancer l’appel à concurrence qui va sans doute permettre d’obtenir des prix plus abordables. 

Il était également question de voir si l’onduleur du lycée municipal ne pourrait pas servir pour le lycée de Niésséga au cas où les extensions prévues au municipal nécessiteraient un changement d’onduleur. Les membres du bureau ont trouvé la proposition très pertinente. Au moment venu, ils informeront les responsables des deux lycées et l’entreprise qui exécutera les travaux pourra procéder ainsi. 

                                                                   Gourcy, le 1er mai 2019

Le secrétaire chargé du suivi des projets